Vulnérables

Vulnérables

Les patients psychiatriques en Belgique (1914-1918)
Benoît Majerus, Anne Roekens
Presses universitaires de Namur | Univer'Cité


Derrière l'image consensuelle d’une petite Belgique unie dans l’adversité du premier conflit mondial, se dessinent des réalités bien complexes. Un des angles morts de ces années de guerre réside dans le sort des patients psychiatriques. Internés dans des grandes structures, tributaires des rations officielles, ceux-ci sont touchés par une surmortalité hors norme. Sans que cela n’émeuve grand monde… L’ouvrage est consacré à l’analyse de ce processus de fragilisation, encore très peu étudié. Des chapitres thématiques
alternent avec l’évocation d’une certaine Élise qui a vécu ces événements de l’intérieur.


Benoît Majerus est enseignant-chercheur à l’Université du Luxembourg.
Anne Roekens est professeure d’histoire contemporaine à l’Université de Namur.