Argumenter dans les écrits scientifiques

Argumenter dans les écrits scientifiques

Coordination éditoriale de Carole Glorieux, Marie-Christine Pollet
Presses universitaires de Namur | Diptyque


S'il n’est pas faux de considérer que, selon une formule stéréotypée, « l’argumentation est au cœur des écrits scientifiques », les travaux des linguistes et des didacticiens montrent toutefois que la question est complexe. En effet, les diverses manières de désigner l’argumentation, dans ce contexte, reflètent de nombreuses nuances à propos de ses objets et de ses manifestations. A ces diverses représentations, il convient de plus d’articuler les débats sur des questions vives concernant l’écriture de la recherche et le positionnement du chercheur, telles que : étayage, objectivité, neutralité, effacement vs point de vue personnel voire engagement …

Le sujet de l’argumentation dans les écrits scientifiques est abordé ici sous les angles linguistique et didactique. Ainsi, ces écrits sont analysés comme genres et comme pratiques de chercheurs, dans leurs dimensions discursive, textuelle, énonciative et communicationnelle. Mais ils sont aussi envisagés à l’aune des circonstances et des particularités de leur enseignement, en tant que jalons du champ des Littéracies Universitaires.

Il importe de préciser que les écrits scientifiques abordés dans les différentes contributions vont des productions émanant de chercheurs professionnels à celles des apprentis-chercheurs que sont les étudiants, et couvrent aussi bien les sciences humaines et sociales que les sciences « dures » et naturelles.

Ce volume réunit les Actes du Colloque « Argumenter dans les écrits scientifiques » qui s'est tenu à l'Université Libre de Bruxelles les 13 et 14 novembre 2014, et dont l’objectif était d’apporter des éclairages actuels quant aux lieux, aux enjeux et aux réalisations de l’argumentation selon les types d’écrits scientifiques, les contextes institutionnels, géographiques et disciplinaires.

Carole Glorieux