Pour une ecclésiologie écologique

Pour une ecclésiologie écologique

L'actualité de la vision teilhardienne dans l'émergence de la sensibilité écologique
Andreas Lind
Presses universitaires de Namur | Philosophies, Religions & Sociétés n° 1


Face à la nouvelle sensibilité de l'homme contemporain envers les questions écologiques, à l’importance qu’il accorde au soin de la planète, et dans le sillage de la publication de Laudato Si’, la vision de Teilhard de Chardin apparaît à nouveau actuelle. Bien que les questions et l’état des sciences aient changé considérablement depuis sa mort en 1955, la portée cosmologique de la christologie teilhardienne fait de la perspective du jésuite paléontologue une source inespérée pour une pratique chrétienne adaptée aux exigences du monde moderne.
À partir de sa notion d’Église en tant que Corps cosmique du Christ, où toutes les créatures de notre vaste univers sont englobées au sein de la sphère ecclésiale elle-même, la communion entre les êtres s’étend au-delà des êtres humains, fondant un profond respect pour toutes les créatures.
Le présent ouvrage cherche à préciser et à justifier, d’un côté, l’insertion de Teilhard au sein de la tradition chrétienne et à envisager, d’un autre, les conséquences pratiques de cette ecclésiologie écologique, notamment dans la spiritualité, l’éthique et la liturgie.


Andreas Gonçalves Lind est un prêtre jésuite luso-allemand qui, pour le moment, fait une thèse doctorale sur la phénoménologie henryenne de la Vie à l’Université de Namur comme boursier de la FCT – Fundação para a Ciência e Tecnologia (Portugal).

Publier un commentaire sur cet ouvrage
 
Votre e-mail :
Votre nom :
Commentaire :
 



Nous Vous Suggérons Aussi

De l'Interdéterminé, entre Orient et Occident
Vérité et destin de la métaphysique
Virgil Cristian Lenoir

Collection

Philosophies, Religions & Sociétés

Sujets

Philosophie