L'évaluation en classe de français, outil didactique et politique

L'évaluation en classe de français, outil didactique et politique

Contributions de Daniel Bart, Catherine Brissaud, Jean-Charles Chabanne, Glais Sales Cordeiro, Bertrand Daunay, Jean-François de Pietro, Joaquim Dolz, Jean-Louis Dumortier, Virginie Dupont, Érick Falardeau, Thierry Geoffre, Geneviève Hindryckx, Bernadette Kervyn, Pascale Lefrançois, Lucie Mottier Lopez, Murielle Roth, Veronica Sanchez Abchi, Patricia Schillings, Sophie Serry, Yves Soulé, Catherine Tobola Couchepin
Presses universitaires de Namur | Recherches en didactique du français n° 8


L'influence grandissante du monde économique sur l’école occidentale a favorisé la création d’une multitude d’indicateurs et d’évaluations censés rendre compte de l’efficacité des systèmes éducatifs. Les résultats des épreuves internationales comme PISA ainsi que les classements internationaux qu’ils entrainent influencent les politiques éducatives et les pratiques enseignantes. En français, discipline scolaire particulièrement sensible politiquement, les pratiques d’évaluation sommative prennent ainsi souvent le pas sur les évaluations formatives, davantage centrées sur les apprentissages des élèves et sur les indices de leur progression.

Les contributeurs de cet ouvrage mettent en tension ces différents volets de l’évaluation en français, étudiant à travers les tâches langagières spécifiques à cette discipline la façon dont les enseignants et les institutions interprètent leur mandat d’évaluation.

Deux ensembles de travaux structurent cet ouvrage : ceux portant sur les pratiques d’évaluation en classe et ceux qui abordent les tests d’évaluation certificative, dans une perspective nationale ou internationale.