Conversations

Conversations

Des dispositifs didactiques pour apprendre à distinguer les facteurs de réussite ou d'échec des interactions verbales quotidiennes
Coordination éditoriale de Christine Bister, Jean-Louis Dumortier
Presses universitaires de Namur | Tactiques


Les usages les plus fréquents des moyens de la communication verbale sont les moins enseignés. C'est particulièrement vrai de la parole et de l'écoute dans l'interaction ordinaire que désigne le mot « conversation ».

Je te parle, tu m’écoutes, tu me parles, je t’écoute : nous faisons bien autre chose qu’échanger des rôles de locuteur et d’écouteur ; nous mettons en circulation, au sein d’une même « bulle » et au risque du malentendu, des signes d’un vouloir dire et d’un vouloir être. Nous produisons et nous interprétons des messages qui s’influencent réciproquement et qui construisent — ou détruisent — une relation humaine. Est-ce donc si peu important que ça ne s’enseigne guère ? Ou si difficile à faire apprendre que l’on y renonce ? Ni l’un, ni l’autre, pensons-nous.

Nous avons donc tenté d’en persuader nos collègues du secondaire supérieur :

- en leur proposant des commentaires de quelques scènes de conversation ;

- en mettant à leur disposition un matériau qui leur permette de guider l’observation et la réflexion des élèves ;

- et en leur fournissant, sous la forme d’un glossaire, les savoirs que leurs élèves comme eux-mêmes peuvent s’approprier.

Auteurs
BISTER Christine, Professeure honoraire à l’Athénée royal François Bovesse de Namur.
DUMORTIER Jean-Louis, Professeur ordinaire honoraire de l’Université de Liège. Formateur à l’École supérieure de Pédagogie de la Province de Liège.




Nous Vous Suggérons Aussi

Enjeux n°86
Automne/Hiver 2013

Collection

Tactiques

Sujets

Pédagogie : Didactique du français