Presses universitaires Namur

http://pun.be/fr/livre/?GCOI=99993100479430
La guerre aux cheminées
Titre La guerre aux cheminées
Sous-titre Pollutions, peurs et conflits autour de la grande industrie chimique (Belgique, 1810-1880)
Édition Première édition
Auteur Julien Maréchal
Éditeur Presses universitaires de Namur
BISAC Classifications thématiques HIS000000 HISTORY
HIS010000 HISTORY / Europe
Public visé 06 Professionnel et académique
CLIL (Version 2013 ) 3377 HISTOIRE
Date de première publication du titre 01 février 2016


Support Livre broché
Nb de pages
Details de produit 1
ISBN-10 2870379005
ISBN-13 9782870379004
Référence 978-2-87037-900-4
Date de publication 01 février 2016
Nombre absolu de pages 554
Format 15,5 x 23,5 x 2,9 cm
Poids 837 gr
Prix 34,00 €
 

Description

Au mois d'août 1855, la région namuroise est secouée par de violentes émeutes. Des centaines d’habitants de la vallée de la Sambre cherchent à s’en prendre aux usines chimiques qui bordent la rivière. En cause, les vapeurs corrosives relâchées par les cheminées, qui tueraient la végétation et empoisonneraient les hommes. Plusieurs jours durant, l’armée est déployée pour protéger les fabriques de la colère des protestataires.

En cherchant à mieux comprendre cet épisode étonnant, ce livre nous plonge dans les interrogations environnementales du 19e siècle. Alors que l’industrie belge vivait son âge d’or, les fumées et les gaz relâchés par les usines étaient déjà un sujet d’inquiétude. Bien plus, ils ont posé à la Belgique d’alors des questions d’une actualité criante, sur la place de l’industrie dans la société, le rôle à jouer par les États dans la régulation des pollutions ou les moyens à employer pour réduire les émissions. Retour sur une facette méconnue et pourtant essentielle de notre passé industriel…

Julien Maréchal est historien à l’Université de Namur, membre du Pôle de l’histoire environnementale (PolleN). Ses recherches portent sur l’histoire des pollutions et des risques industriels.

Sommaire

PRÉFACE

INTRODUCTION : LES GAZ TOXIQUES DE LA BELGIQUE INDUSTRIELLE

PROLOGUE : UN DÉPLOIEMENT MÉCONNU. LA SOUDE BELGE AVANT SOLVAY

I. L'ANCIEN RÉGIME

II. LA CHIMIE INDUSTRIELLE EN GRAND

PARTIE I

GÉNÉALOGIE D'UNE RÉSISTANCE

(1810-1855)

CHAPITRE I : ÉMANATIONS CHIMIQUES DANS LA VALLÉE

I. AOÛT 1855 : RÉCITS

II. « PRÉJUGÉS POPULAIRES », DOUTES ET EXPERTISE

Retour sur une mise en doute : l’hygiénisme (belge) et les vapeurs industrielles

Risles, 1846 : les médecins experts

Risles, 1848 : les chimistes experts

Histoire d’une divergence étiologique

Des sensations aux opinions : l’extension d’une nuisance

L’éviction de la santé

Saint-Gilles, même industrie, même époque

Les soudières épidémiogènes : naissance et ascension d’un « préjugé »

Débats publics dans le Namurois

Réactions : un démenti et une commission

Léon Peeters, théories et activités

III. LES MOTEURS D’UNE « ÉMOTION POPULAIRE »

Subsistance et vocabulaire des émeutes

Industrie et techniques dans la vallée

CHAPITRE II : RÉGULER LA POLLUTION (CHIMIQUE) APRÈS NAPOLÉON

I. LE DÉCRET DE 1810 EN HÉRITAGE

Nomenclature et définition légale de la nuisance

Une dépénalisation de la nuisance ?

Contraventions et répression

À qui le pouvoir de suppression ?

Experts et organes consultatifs

II. LA RÉGULATION À L’ÉPREUVE DES VAPEURS ACIDES

Version provinciale : gestion minimale d’une pollution nouvelle (1838-1850)

Les débuts : Oignies et Risles

Promesses de condensation à Floreffe

Version gouvernementale : désordre et modalités de l’intervention (1850-1855)

Retrait provincial et ingénieurs

Rogier, Piercot et le Comité consultatif

Interventionnisme aux portes de Bruxelles

Action anticipative en 1835

Mobilisation des prérogatives administratives

Dialogue et recherche technique

CONCLUSION

PARTIE II

CRISE D'ÉCHELLES

LE DIFFICILE CONFINEMENT DES NUISANCES INDUSTRIELLES

(1855-1857)

CHAPITRE III : JUSQUOÙ NUIT LACIDE.

SCIENCE, POLITIQUE ET OPINION PUBLIQUE

I. LÉON PEETERS DISQUALIFIÉ

II. L’OFFENSIVE SCIENTIFIQUE

La science à l’assaut du préjugé

La science à la rescousse des soudières

Une littérature opportuniste ?

III. LA COMMISSION DE 1854-1856 (VOLET BOTANIQUE)

Membres et objectifs

Méthode et résultats

IV. L’AFFAIRE D’HAMBRAINE

CHAPITRE IV : LE RÔLE DE LÉTAT

I. LE RÉGIME DE 1849 EN QUESTION

L’air industriel : éclosion d’un débat

Une inspection et des circulaires

II. L’INDUSTRIE CHIMIQUE ET LE RÉGIME D’EXCEPTION

La commission de 1854-1856 (volet technique)

Les vapeurs à la loupe des chimistes

Les contours d’une dépollution

Jean-Servais Stas en mission

L’action gouvernementale

Transposition législative : l’arrêté du 25 février 1856 Tentatives de mise aux normes

CONCLUSION

PARTIE III

POLLUER EN PAIX

SUITE ET FIN D'UN CYCLE

(1857-1880)

CHAPITRE V : UNE RÉGULATION EN DEVENIR

I. UNE POUSSÉE INTERVENTIONNISTE (1857-1863)

La marche forcée du changement technique

La répression et ses contradictions

 Connaître, surveiller, suspendre

Industrialiser malgré tout

Les impasses de la dépollution

II. CHANGEMENT DE CADRE (1863-1865)

L’arrêté royal de 1863

Un haut surveillant pour l’industrie indocile

CHAPITRE VI : LA CONTESTATION : MUTATIONS ET RECUL

I. GRIEFS ET FORMES : AU TOURNANT DE DEUX ÉPOQUES

Peurs souterraines dans la Sambre

Un droit à la santé ?

L’eau, un moindre mal

Les limites de l’eau courante

Les dangers de l’eau phréatique

II. VERS UNE POLLUTION NORMALISÉE (1865- CA.1880)

L’action administrative

Chandelon dans les traces d’Angus Smith

Saint-Gilles et les limites administratives

Condensation : à la recherche d’un équilibre

L’optimisme technique en question

Professionnalisation et renouvellement des savoirs

Indemnités et territoire des pollutions

La force de l’emprise locale

III. ÉPILOGUE : LE GRAND DÉMARRAGE

CONCLUSION

CONCLUSION GÉNÉRALE

ANNEXE 1 : TABLEAU CHRONOLOGIQUE

ANNEXE 2 : SOURCES ET BIBLIOGRAPHIE

I. SOURCES INÉDITES

II. SOURCES ÉDITÉES

III. BIBLIOGRAPHIE

ANNEXE 3 : TABLE DES ABRÉVIATIONS

INDEX