Presses universitaires Namur

http://pun.be/fr/livre/?GCOI=99993100494360
Les formes plurielles des écritures de la réception
Titre Les formes plurielles des écritures de la réception
Sous-titre Volume II : Affects et temporalités
Édition Première édition
Partie du titre Diptyque n°34
Coordination éditoriale de Marie-Josée Fourtanier, François Le Goff
Collection Diptyque
Éditeur Presses universitaires de Namur
BISAC Classifications thématiques EDU000000 EDUCATION
Public visé (06) Career and Technical Education
CLIL (Version 2013 ) 3013 PARASCOLAIRE
3039 Pédagogie et formation des enseignants
Date de première publication du titre 17 mars 2017


Support Livre broché
Nb de pages
ISBN-10 2870379714
ISBN-13 9782870379714
Référence 978-2-87037-971-4
Date de publication 17 mars 2017
Nombre absolu de pages 280
Format 15,5 x 22,5 x 1,5 cm
Poids 440 gr
Prix 22,00 €
 

Description

Depuis près de vingt ans, la communauté des chercheurs en didactique de la littérature s'est attachée à décrire et à interroger les expériences de lecture littéraire dans la formation des élèves, des étudiants, des enseignants. La diversité des études a montré combien la dimension scripturale constitue un paradigme clé dans les apprentissages de la lecture littéraire et dans la formation d'un sujet-lecteur. Écriture-trace, écriture-mémoire, l'écriture prolonge la lecture et joue un rôle déterminant dans les dispositifs d’évaluation de l’école à l’université. À rebours, l’attention portée au développement de la compétence esthétique et l’importance accordée à l’activité du lecteur ont libéré les pratiques d’écriture, tracé de nouvelles voies et confirmé leur valeur heuristique.

Comment sont identifiées, classées, les écritures de la réception dans les curricula des différents systèmes éducatifs ? Dans quelle mesure la pratique experte - celle de l’artiste, celle de l’écrivain dans sa correspondance, dans ses carnets, par exemple - intervient-elle dans les dispositifs de formation ? Quelles formes peut prendre à l’école et à l’université le discours sur l’œuvre ? Quels rapports l’expression singulière du lecteur entretient-elle avec les formes rhétoriques en usage ou les langages de spécialité, de nature métatextuelle ?

Les textes de cet ouvrage en deux volumes apportent des éclairages multiples et complémentaires à ces questions sensibles de la réception des textes littéraires, de la trace laissée du souvenir de lecture et des modes d’expression du texte du lecteur. Ils témoignent, chacun à leur manière, de la nécessité de penser l’enseignement de la littérature dans une étroite association de la lecture et de l’écriture, émancipée des cadres rhétoriques du commentaire.

Sommaire

Les écritures de la réception et la formation du sujet lecteur : enjeux et questions vives- François LE GOFF

Première partie : Subjectivité et sujets lecteurs

Le parcours de la subjectivité du lecteur tel qu'il se révèle dans ses écrits - Marion SAUVAIRE

« La clé d'or » des frères Grimm : une clé pour écrire et/ou pour lire ? - Christiane CONNAN-PINTADO

Les effets de la matérialité textuelle de l'album dans les écrits de la réception à l’école primaire - Bénédicte DUVIN-PARMENTIER

Ce que disent les pratiques métatextuelles d’un enseignant de secondaire sur sa conception de l’écrit scolaire et son propre rapport à l’écriture des élèves - Marlène LEBRUN

Littérature de jeunesse et carnet de lecture à l’épreuve de « Charlie » - Anne SCHNEIDER

Deuxième partie : Des tissages de temporalité

Écriture et réception subjective des textes à l’école élémentaire : quels discours pour quelle formation ? - Agnès PERRIN-DOUCEY

Pour un inventaire raisonné de quelques écritures de la réception : lire Madame Bovary au lycée professionnel, entre actualisation et contextualisation - Sandrine BAZILE & Gersende PLISSONNEAU

De l’imaginaire singulier à l’imaginaire collectif, l’écriture comme médiation. Étude comparative en lycée professionnel - Stéphanie LEMARCHAND

Troisième partie : Mises en abyme

Analyses du récit de lecture : entre mémoire, actualisation et Autolecture - Nathalie BRILLANT RANNOU

Écrire dans l’après-coup de la lecture de l’autre - Jean-François MASSOL

L’écriture de la réception en ligne, un espace pour former le lecteur de littérature ? - Pierre MOINARD

Un outil d’analyse des écritures de la réception - Cendrine WASZAK

Subjectivité, mémoire et oubli dans des reformulations différées. Contribution à une définition de la notion de classique - Pierre SÈVE

La littérature en débats dans les forums adolescents - Caroline SCHEEPERS

Liste des auteurs